Entre le Louvre et l'Institut de France, il fait bon flâner, entre ombre et lumière, et dominer la Seine en se remémorant des histoires d'autrefois. Construit à l'initiative de Bonaparte par l'ingénieur Louis-Alexandre de Cessart, le pont se nomma d'abord Passerelle des Arts et fut inauguré le 23 septembre 1803. Au fil des siècles, de nombreux artistes ont aimé le peindre, à fleur d'eau, de nuages, lové dans la brume ou scintillant de neige... A toutes saisons, c'est l'imagination qu'il attise et l'on peut fredonner les mots de Brassens:

Le Vent

Si, par hasard,
Sur l'pont des Arts,
Tu crois's le vent, le vent fripon,
Prudenc', prends garde à ton jupon!
Si, par hasard,
Sur l'pont des Arts,
Tu crois's le vent, le vent maraud,
Prudent, prends garde à ton chapeau!

Les jean-foutre et les gens probes
Médis'nt du vent furibond
Qui rebrouss' les bois,
Détrouss' les toits,
Retrouss' les robes...
Des jean-foutre et des gens probes,
Le vent, je vous en réponds,

S'en soucie, et c'est justic', comm' de colin-tampon!

Si, par hasard,
Sur l'pont des Arts,
Tu crois's le vent, le vent fripon,
Prudenc', prends garde à ton jupon!
Si, par hasard,
Sur l'pont des Arts,
Tu crois's le vent, le vent maraud,
Prudent, prends garde à ton chapeau!

Bien sûr, si l'on ne se fonde
Que sur ce qui saute aux yeux,
Le vent semble une brut' raffolant de nuire à tout l'monde...
Mais une attention profonde
Prouv' que c'est chez les fâcheux
Qu'il préfèr' choisir les victim's de ses petits jeux!
En savoir plus sur http://www.paroles.net/georges-brassens/paroles-le-vent#2Gj7J0jr35bTp31e.99

Et pour en savoir davantage sur l'histoire et l'architecture du pont: http://www.maplumefeedansparis.com/une-promenade-sur-le-pont-des-arts-a85513092